Les nuisances sonores au travail : ce qu'il faut savoir

Depuis quelques années, les entreprises intègrent de plus en plus les différentes notions qui composent la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises). Parmi ces dernières, le bien être et la santé des travailleurs y occupent une place importante. L’objectif étant de permettre aux salariés de pouvoir exercer leur activité dans les meilleures conditions possibles, la problématique des nuisances sonores apparaît donc comme l’une des principales préoccupations à prendre en compte.

Le bruit au travail, quels impacts sur les personnes ?

L’exposition au bruit sur son lieu de travail peut avoir  différents impacts sur la santé de vos salariés. On estime qu'aujourd'hui en France, près de 14 millions de personnes sont exposées à un niveau de bruit potentiellement dangereux sur leur lieu de travail. Un chiffre encore bien trop élevé, et qui incombe aux entreprises de faire rapidement diminuer.

Parmi les conséquences négatives de l’exposition au bruit on peut en citer particulièrement 3 que nous allons détailler ci-dessous :

  • Les troubles de l’audition : principale conséquence d’une exposition à un niveau de bruit élevé, les troubles de l’audition peuvent apparaître plus ou moins rapidement et à des degrés divers en fonction des situations. Ainsi, un bruit aigu très élevé (au delà de 120 décibels) par exemple pourra causer une douleur immédiate, tandis qu’une exposition plus longue mais à un niveau moins élevé pourra elle déclencher des troubles auditifs s’installant petit à petit, sans même que la personne touchée ne puisse s’en rendre compte.
  • Un niveau de stress plus élevé : il a été prouvé par diverses études que le bruit était un facteur déclencheur du stress reconnu. Ainsi, travailler dans un environnement exposé à un niveau plus important de bruit augmenterait de manière significative le niveau de stress des employés, ce qui engendrerait par la suite des difficultés plus ou moins importantes dans la réalisation des diverses tâches. Sans compter le fait qu’un stress quotidien peut lui même engendrer des problèmes de santé potentiellement graves selon la fragilité personnelle. Un cadre de travail calme permet donc une activité plus efficace.
     
Personne souffrant de troubles auditifs
Les troubles de l'audition représentent un mal de plus en plus présent en France
  • Un risque d’accidents plus importants : Un niveau élevé de bruit sur le lieu de travail peut entraîner une augmentation non négligeable de la fréquence des accidents de travail. En effet, un niveau de bruit élevé peut par exemple distraire des travailleurs qui ont ainsi une attention moindre aux risques, ou également couvrir le bruit d’un danger, empêchant ainsi de réagir à temps. 
  • Une perte de productivité évidente: il a été estimé selon un récent sondage Ifop que 1 actif sur 5 perd plus de 30min de travail à cause de la gêne liée aux nuisances sonores sur le lieu de travail.

Selon une étude réalisée conjointement en 2016 par l’Ademe et le Conseil national du bruit (CNB), le coût social annuel du bruit associé à la perte de productivité atteindrait les 4 Milliards d’euros rien que pour Paris et l’Île de France.

Bruit au travail, que dit la loi ?

Depuis 1963, le bruit est officiellement reconnu comme une des causes de maladies professionnelles. Les entreprises étaient donc tenues de réduire le bruit au niveau le plus bas « raisonnablement possible », une définition qui restaient donc assez floue.

Il aura ainsi fallu attendre jusque 2006 pour que le Décret no 2006-892 du 19 juillet 2006 vienne fixer officiellement des niveaux précis pour les seuils d’expositions professionnels au bruit.

Ainsi on compte aujourd’hui 3 seuils de bruits qui encadrent l’ensemble des cas :

-80 décibels représente la valeur d’exposition inférieure : à ce niveau, l’entreprise doit mettre en place des actions de prévention.

-85 décibels représente la valeur d’exposition supérieure : à ce niveau, l’entreprise est tenue de mettre en place des actions correctives.

-87 décibels représente la valeur limite d’exposition avec un système de protection : elle ne doit jamais être dépassée. 

Dispositifs d'aides individuels à la réduction des nuisances sonores
Les entreprises ont aujourd’hui un devoir d’agir pour réduire les nuisances sonores et préserver la santé de leurs collaborateurs.

Pour simplifier la compréhension, retenons simplement que le niveau de 80 dB est le seuil déclenchant les actions à mener sur les lieux de travail. Il va sans dire que pour préserver la santé des travailleurs, un niveau bien plus bas est fortement recommandé.

Pour accompagner l’application de ces directives, le gouvernement français a également instauré 3 obligations légales ayant chacune un objectif très précis.

 -Matériel : les fabricants de machines doivent concevoir les machines les plus silencieuses possibles respectant les consignes de la directive européenne 2000/14/CE du 8 mai 2000, et devant informer précisément sur le niveau de nuisance sonores émises par leurs utilisations.

 -Construction : les maîtres d’œuvres doivent répondre à de exigences et des attentes de plus en plus poussées en terme de confort acoustiques  l’obligation de concevoir des bâtiments offrant un confort acoustique supérieur.

 -Travail : les employeurs doivent réduire au maximum possible les bruits émis sur le lieu de travail et mettre en place des actions de prévention auprès de leurs salariés.

On le voit donc, les nuisances sonores doivent être prises sérieusement en compte par les entreprises, sous peine de se retrouver en porte à faux avec la loi.

Pour autant, il est possible d'affirmer que des bruits de niveau inférieur au 80 dB dit "réglementaire" peuvent également causer de la gêne, du stress, de la nervosité, de la perte de productivité, etc. Plusieurs paramètres tels que la fréquence d'apparition du bruit, la composition spectrale, la durée, la provenance de la source de bruit doivent être pris en compte.

Exemple: un bureau positionné à proximité des sanitaires, la proximité de l'imprimante utilisé par tout le service, le bruit de la ventilation en continu, etc.

Comment un acousticien peut aider votre entreprise ? 

Un acousticien est un professionnel des phénomènes sonores dont le métier consiste principalement à effectuer des mesures acoustiques et vibratoires à l’aide d’instruments de haute précision pour ensuite apporter conseil et expertise en proposant des solutions techniques visant à améliorer la qualité sonore de votre environnement de travail. 

Photocopieur professionnel émettant des nuisances sonores continues
Les sources de bruit sont nombreuses et diverses. Un acousticien qualifié saura les identifier et les qualifier.

RESONANCE ACOUSTIQUE accompagne depuis de nombreuses années des entreprises de tout horizon dans la définition d'espaces de travail où le confort sonore est compatible avec l'activité et les attentes de ses clients.

Que cela soit dans les espaces de bureaux (cloisonnés, open-space, salles de réunions, atrium, etc.) d’une usine de fabrication, au sein d’un Etablissement Recevant du Public (restaurants, bars, discothèques, centres commerciaux, musées, etc.) ou encore d’un espace à but culturel, nous sommes en capacité de répondre à votre besoin en proposant une réponse adaptée et structurée.

Nos interventions diverses vont de la prise de connaissance du fonctionnement de votre entreprise, en passant par la prise de mesures et les calculs de modélisation numérique, pour enfin vous proposer des solutions performantes dans un but unique: répondre à vos préoccupations concernant les enjeux de confort sonore.

Une entreprise responsable et attentive à ses salariés.

On l’a vu au cours de cet article, les conséquences de niveaux de bruits et ambiances acoustiques non maîtrisés sur les lieux de travail peuvent être néfaste pour vos collaborateurs, et par effet domino sur le rendement financier de votre entreprise. 

Dans une société où le bien-être au travail est de plus en plus au coeur de toutes les attentions, il convient aux entreprises de prendre dès aujourd’hui des mesures adéquates afin d’offrir à leurs employés un cadre de travail à la fois agréable et responsable.

Travailleur heureux dans un environnement calme
Un environnement de travail calme, et c’est toute une entreprise qui en sort grandit

Des salariés mieux traités et surtout pouvant travailler dans un niveau acceptable de bruit, c’est une des conditions de la réussite à long terme d’une entreprise.

Pour en savoir plus sur nos services ou pour tout renseignement pour une intervention au sein de vos locaux, contactez-nous dès aujourd’hui.


Partagez cet article autour de vous

Lire une autre actualité

RETROUVEZ-NOUS SUR
Copyright 2021
 RÉSONANCE ACOUSTIQUE
Site créé avec passion par PIKO PIKO
arrow-circle-o-downcrossmenu
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram